L’équipe

 

  • Jean-Félix Savary – Président
Sensibilisé tôt aux problématiques de développement, Jean-Félix a travaillé de nombreuses années à l’institut universitaires d’études du développement à Genève (IUED). C’est là qu’il a pris conscience des problématiques d’accès aux ressources et des conflits qui en résultent, faisant du développement local, de la promotion de la paix et de la sauvegarde des ressources naturelles une seule et même cause. A l’origine du projet d’Inyonga en Tanzanie, Jean-Félix a pu coordonner son développement durant les cinq premières années du projet. Depuis 2006, il se consacre d’avantage aux tâches d’encadrement administratif et de représentation sur Genève.

Yves

 

  • Yves Hausser – Vice-Président et responsable commission opérations

Enseignant–chercheur et praticien de la conservation au sein de la filière Gestion de la Nature de la haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture (hepia) de Genève depuis 2003, co-fondateur de l’ADAP en 1997, Yves travaille activement avec l’association depuis sa création. Au bénéfice de formations dans le domaine des sciences sociales, il collabore depuis des années avec des collègues biologistes et ingénieurs sur les questions d’utilisation durable des ressources naturelles et sur la participation des acteurs locaux à ces processus. Investi dans divers réseaux internationaux travaillant sur les questions de conservation, Yves a pu se rendre compte de l’écart entre les discours prônant l’intégration des communautés locales aux stratégies de conservation et les pratiques menées sur le terrain. Il est en charge de la coordination des projets et participe également à la création de liens avec le monde de la recherche.

Ezra

 

  • Ezra Ricci – Trésorier

Ezra a lu « Les racines du Ciel » de Romain Gary, comme la plupart des membres de l’ADAP. C’est ainsi qu’après des études en Économie de l’Environnement suivies d’un Master en Société, Sciences et Technologie, il a rejoint cette association militant sur le « front » des relations homme-nature. Pendant près de quinze ans, il s’est occupé de consolider l’administration de l’ONG et de suivre les projets de terrain, tout en travaillant en milieu universitaire (IUéD, Hepia, Institut des Sciences de l’Environnement) et non-gouvernemental (RIBios, CommunityForge, APDH,…), toujours sur des questions liées à la gestion des ressources naturelles, la biosécurité, et au développement d’alternatives économiques. Depuis 2015, il se retire progressivement des activités opérationnelles pour se confiner à un rôle d’encadrement et de supervision des activités administratives. Actuellement, Ezra est actif dans le milieu de la philanthropie.

 

  • Anne Ceppi – Responsable stratégie et chargée de projet

Vétérinaire spécialisée en médecine des chevaux, Anne a toujours eu un intérêt pour les relations homme-animal-environnement et pour l’aide au développement. Avec un ami étudiant, elle a été à l’origine de la création de Vétérinaires sans Frontières Suisse en 1988, lors de sa dernière année d’études à Berne. Après avoir pratiqué près de 20 ans dans le domaine thérapeutique, Anne s’est engagée dans la voie de la santé vétérinaire publique, qui gère et coordonne toute la problématique de la santé animale, la surveillance des épizooties et des zoonoses, la protection des animaux ou les denrées alimentaires d’origine animale, selon le principe « one Health » et « de l’étable à la table ». Avec son réseau et ses connaissances basées plus spécifiquement sur la production animale et la sécurité alimentaire, elle élargit ainsi les compétences de l’équipe.  Elle a rejoint l’ADAP en 2017 et soutient Sandy dans la gestion du projet du corridor de Rungwa en Tanzanie et est au comité depuis juin 2018.

 

  • Joanne Félix – Responsable recherche

Biologiste employée à la section faune du canton de Neuchâtel et ancienne assistante au sein de la filière Gestion de la Nature de la haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture (hepia) de Genève, Joanne a découvert l’ADAP lors de son emploi à hepia. Après plusieurs voyages personnels en Afrique, dont un en Afrique du Sud durant lequel elle a suivi des singes Vervet durant 3 mois dans une réserve de chasse, elle a été convaincue par la stratégie d’intégration des communautés locales appliquée par l’ADAP dans ses projets de conservation. Active pour l’association depuis 2012, elle a eu l’occasion de partir sur le projet Tanzanien en 2013 et a co-organisé pour l’ADAP 2 ventes de produits cosmétiques naturels en 2015 et 2016.

sandy

 

  • Sandy Mermod – Secrétaire exécutive

Sandy a réalisé son travail de bachelor en Tanzanie en 2012 dans le cadre du projet de l’ADAP à Inyonga et depuis, elle est restée investie dans l’association en  participant à diverses activités puis en prenant le poste de vice-présidente en 2015 et la gestion du projet d’Inyonga en 2016. Pendant ce temps, elle a également complété sa formation d’ingénieure HES en gestion de la nature par un certificat complémentaire en géomatique puis un master en géographie, mention études du développement afin de mieux cerner la dimension socio-politique des problématiques environnementales. Son mémoire de master a abordé l’utilisation des ressources naturelles dans les réserves forestières de l’ouest tanzanien et lui a donné envie de s’investir dans le montage et la gestion d’un nouveau projet dans cette région. Puis Sandy a été engagée à l’ADAP comme secrétaire exécutive depuis mai 2018.

 

  • David Hartlieb – Chargé de projet

Après une carrière dans l’informatique, David se tourne vers l’environnement afin de pouvoir utiliser les nouvelles technologies au service de la nature. Son premier contact avec l’ADAP fut le traitement des données des pièges photos du suivi écologique du projet tanzanien. Il est resté investi dans l’association en travaillant dans les manifestations et participant aux affaires courantes du bureau, pour ensuite prendre la gestion du nouveau projet de l’ADAP à Madagascar. Par ailleurs, David est très investi dans le développement de drone pour des applications environnementales. Dans ce cadre, il collabore actuellement avec hepia et la haute école arc.

 

  • Shabani Halfani Ally – Chef de projet, Inyonga – Tanzanie

Shabani a terminé son bachelor de commerce et gestion, spécialisation en comptabilité, en 2005. Il a ensuite été engagé comme comptable par l’ONG française Aide et Action lors de son programme dans les Districts de Magu et Misungwi en Tanzanie. Il a ensuite été promu coordinateur de projet dans cette même organisation puis a été nommé comptable national pour le Burundi et la Tanzanie de 2011 à 2015. Lors de son poste à Aide et Action, Shabani a eu l’occasion de participer à différentes conférences et ateliers au Burundi, au Rwanda, à Madagascar, au Togo, au Burkina Faso et en Suisse. Shabani a été engagé à l’ADAP comme comptable en 2016 puis comme chef de projet en 2017. Il est motivé à travailler avec l’ADAP pour conserver l’environnement pour les générations futures.

Céline

 

  • Céline Bartolomucci – Chargée de projets

Proche de la nature et du monde animal, Céline a rejoint l’équipe de l’ADAP début 2017, en prenant en charge la refonte du site web de l’association et en rejoignant l’équipe de gestion du projet Madagascar. A l’origine issue d’un parcours atypique, Céline a commencé sa carrière professionnelle en 2003 en tant qu’ingénieure, suite à un Master en informatique et gestion de projets. Désireuse de voir sa carrière professionnelle rejoindre ses aspirations personnelles, elle a suivi ces dernières années de nombreuses formations en rapport avec l’environnement et la conservation de la nature (notamment via un CAS en Développement Durable à l’Université de Genève en 2015), et prête régulièrement main forte à plusieurs associations, notamment sur le terrain. Céline poursuit actuellement un Master en Sciences Environnementales à l’Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale de l’Université Aix-Marseille.