Projet Inyonga – Trois braconniers arrêtés par les gardes villageois, condamnés à de lourdes peines

Depuis l’établissement d’un tribunal dans le District de Mlele, l’équipe de projet peut assurer un meilleur suivi des affaires au niveau de la police et du tribunal. Ainsi, trois braconniers ayant abattu une girafe, espèce intégralement protégée, ont été arrêtés par les gardes villageois, remis à la police et condamnés.

Arrêter les contrevenants est de faible utilité si les activités illégales ne sont pas ensuite sanctionnées par un tribunal, ce qui était le cas durant les premières années du projet. Grâce à l’adoption de sanctions juridiques plus sévères pour ce type de délit, et par une meilleure application de la loi au niveau des tribunaux, la situation s’est nettement améliorée ces trois dernières années, depuis l’arrivée au pouvoir de l’actuel président à la fin de l’année 2015.

Depuis l’établissement d’un tribunal dans le District de Mlele, l’équipe de projet peut assurer un meilleur suivi des affaires au niveau de la police et du tribunal. Ainsi, à la fin décembre 2016, les gardes villageois sont parvenus à arrêter trois braconniers qui avaient abattu une girafe, espèce intégralement protégée. Ceux-ci ont ensuite été remis à la police, et une procédure judiciaire a été ouverte à leur encontre. Les gardes villageois ont été amenés à témoigner auprès de la cour de justice lors de cette procédure. Ce procès a suscité beaucoup d’intérêt puisque de très nombreux juristes de la région sont venus y assister. En application de la nouvelle loi, le tribunal de District d’Inyonga a condamné les 3 braconniers à une peine de 20 ans de prison, pour crime économique majeur.

Retrouvez-nous sur