TANZANIE :
District de Sikonge, Tabora - District de Mlele, Katavi

GESTION COMMUNAUTAIRE DES FORÊTS DU CORRIDOR DE LA RUNGWA

 

DOMAINES D’INTERVENTION
Gestion communautaire des ressources, Développement d’activités génératrices de revenus, Renforcement des capacités des partenaires locaux, Mise en réseau et soutien à la mise en place d’organisations faitières, apiculture.

PARTENAIRES PRINCIPAUX
Jumuiya ya Hifadhi ya Wanyamapori Kululu (JUHIWAKU), Ilunde Natural Honey Beekeepers Organization (INHBO), Fédération Genevoise de Coopération (FGC), haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève (hepia), Ministry of Natural Resources and Tourism (MNRT), Mlele District Council, Sikonge District Council, Tanzania Wildlife Research Institute (TAWIRI), Small Industries Development Organisation (SIDO).

OBJECTIF GENERAL
Améliorer les moyens d’existence des communautés locales par l’appui à la mise en place d’une gestion communautaire des forêts du corridor Katavi-Ruaha le long de la rivière Rungwa.

OBJECTIFS DE LA PREMIÈRE PHASE

  • JUHIWAKU et INHBO sont enregistrées au niveau national, reconnues et fonctionnelles.
  • Les aires protégées communautaires de chaque partenaire sont identifiées, surveillées et étudiées.
  • Des filières de valorisation des ressources forestières sont développées.
  • Une gestion intégrée du pastoralisme est initiée autour des aires communautaires.
  • Gestionnaires et usagers des aires dialoguent et collaborent avec les autres acteurs.

DESCRIPTION
Les forêts de la région sont soumises à des pressions humaines croissantes, au détriment de la population locale dont les moyens d’existence dépendent encore fortement des ressources naturelles. Les conflits autour des ressources sont courants et la région fait face à une pénurie d’eau. Certains usagers tentent de s’organiser pour gérer les ressources. JUHIWAKU est une organisation de base communautaire qui supervise la gestion de la réserve villageoise de Kululu. A Ilunde, INHBO est une association d’apiculteurs qui cherche à défendre les pratiques apicoles et trouver des marchés pour le miel. Ces deux institutions qui travaillent dans le même corridor écologique manquent cependant de moyens techniques et financiers pour faire face aux pressions.

Rivière Kululu qui marque la frontière nord de la réserve du même nom.

Le projet accompagnera JUHIWAKU et INHBO dans leurs processus participatifs pour gérer des réserves communautaires et leurs ressources. Il fournira également un appui aux usagers des forêts pour qu’ils puissent bénéficier de leurs ressources durablement et en évitant les conflits. Les axes d’interventions seront le renforcement de capacités, l’appui aux aires de gestion communautaire, le développement des filières d’activités génératrices de revenus et la mise en réseau des acteurs locaux et régionaux. Le projet accordera une grande place à la consultation des communautés ainsi qu’à une collaboration avec tous les acteurs pour assurer cohérence et durabilité dans la gestion du corridor écologique par différentes institutions.

INHBO avec les ruches qu’ils ont créées eux-mêmes.
  • Lien avec les Objectifs de Développement Durable

  • Quelques images du projet

INFORMATIONS
SUR LE PROJET

Projet en cours depuis
2018
Localisation

Kapumpa, Lukula, Mwenge, Mkola, Mwitikio, Majojoro (District de Sikonge) et Ilunde et Isegenezya (District de Mlele)

Budget pour la phase en cours 2018-2020
342’615 CHF dont 309’386 CHF financés par la FGC
Bénéficiaires du projet

Apiculteurs et apicultrices (1600 pers.)

Cueilleurs et cueilleuses (1200 pers.)

Éleveurs et éleveuses (1200 pers.)

Autorités législatives et exécutives villageoises  et du Districts (100 pers.)

Staff technique, membres et éco gardes de JUHIWAKU et INHBO (60 pers.)

Partenaires locaux
Jumuiya ya Hifadhi ya Wanyamapori Kululu (JUHIWAKU)Ilunde Natural Honey Beekeepers Organization (INHBO)Project supervisor : M. Issa Mpinga
Responsables pour l’ADAP

Mme Sandy Mermod
Mme Anne Ceppi

Télécharger le document du projet

Pour plus d’informations, contactez-nous.