Nouveau projet à Madagascar

L’ADAP a démarré ses activités dans un nouveau pays en 2016: Madagascar ! L’état des écosystèmes est précaire face aux pressions humaines très importantes sur l’île, en partie, à cause de la culture sur brûlis. L’ADAP doit donc adapter sa stratégie d’intervention pour intervenir dans des zones déjà partiellement dégradées avec des conflits entre les différentes communautés, spécialement entre les agriculteurs immigrés et la population autochtone nomade des Mikea.

Retrouvez plus d’informations sur notre projet ici.